XIE Wei

FORMATION

2013 – 2015
ecole Nationale supérieure d’architecture de Versailles, Paris 4e et 5e année en architecture

2012 – 2013
ecole spéciale d’Architecture, Paris Licence d’architecture

2010 – 2012

ecole Nationale supérieure d’Art et de Design d’orléans

4e et 5e année design visuel / option graphique DNSEP mention du jury

2005 – 2009
Université de Tsinghua, Pékin, Chine – Institut des Beaux-arts & design Diplôme de licence, BAC+4

EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

2014
Exposition « Chiasma »
Event : La Nuit Blanche Paris, La Nuit de la Création Versailles Lauréate du concours « La Nuit de la Création »
Installation visuele forte et architecturale dans un espace nocturne

2013
Performance « Chinese food »
Performance de dégustation au tour une table de gourmand chinois à Ecole natiaonale des Beaux-Arts et de Design d’Orleans

2014
Solar Decathlon, competition international d’architecture Chargée des cérémonies
Directrice artisitque, assistante de communication

2011-2013
Plusieurs expériences de travail dans des agences d’architecture et de graphisme à Paris : Arkhenspaces – Eric Cassar architecte Djuric-Tardio architectes
Cabinet d’architecture de Richard Scoffier CLDesign

PUBLICATION

2014 mai
Magazine «Volume Magazine» – Hors Série, France Projet publié : Little Black Dress

< Chiasma >, Installation lumière, 3m * 3m* 4m, 2014

L’idée du projet est inspirée par l’observation d’images de l’univers, d’un réseau neuronal, et de photos satellites nocturnes de la Terre ainsi que de plans de villes. On peut constater de fortes similitudes entre ces images : la forme des croisements et les myriades de traits montrent un système commun de formation et d’accroissement.

dans le cas d’un urban, ces croisements sont basés sur des interactions humaines qui accompagnent la vie en communauté. Ce sont les croisements entre des gens, des générations, des mémoires et des cultures qui donnent naissance à l’urbain. Ce système guide la formation et l’accroissement du corps urbain.

Cet espace poétique légèrement bleu fluorescent amène le sentiment d’être détaché du monde. Parce que cette installation montre un corps physique mais elle symbolise pas une chose figurative. Elle représente le noyau de quelque chose, un morceau du vrai visage de la formation du monde.

< Chinese food >, Performance

Les 118 nourritures chinoises posées sur la table en forme du tableau de périodique des éléments*. Les spectateurs consomment les nourritures.
*«Le tableau périodique des éléments représente 118 éléments chimiques déjà connus ordonnés par numéros atomique croissant et organisé en fonction de leur configuration électronique, laquelle sous-tend leur propriétés chimiques.» ( wikipedia)

Conception :
1, Manger – Nourrir
Tout comme les nourritures nous font grandir physiquement, nous sommes aussi nourris par la culture. Ces 118 types de nourritures représentent la composition de la culture.

2, Participer – réagir
La surprise, la curiosité, et le questionnement sont des réactions naturelles et humaines pour des choses d’exotisme. Cette performance est donc un résumé de la découverte d’un environnement très différent du monde dans lequel on vit.

3, Digérer- influencer.
L’expérience de la culture est comme la nourriture dans notre estomac. Quand on déguste un des 118 types de «Chinese Food», on peut sentir qu’on «mange» une morceau de culture.

< Little black dress >, Photographie

On fait une rencontre avec son propre soi dans ce travail par un croisement du temps et de l’espace. La rencontre peut se faire à de niveaux très différents, comme l’esprit, la mémoire, l’expérience, les différents sens… C’est la mise en place de ces rencontres abstraites par une personne figurative qui est avec l’autre(s) elle d’un autre temps et d’un autre espace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

E-mail:  [email protected]

No Comments

Post A Comment